AydenCo

Centres de l’OICN
(l’Organisation Internationale de Centres Nutritionnels)

L’OICN est une association qui propose notamment des actions liées à la scolarisation des enfants dans l’un des quartiers les plus pauvres de Colombie au sud de Bogota : Ciudad Bolivar.

Centres de l’OICN

Centres de l’Organisation Internationale de Centres Nutritionnels

L’objectif est d’aider les enfants des quartiers les plus défavorisés de Bogotá et de Cazuca à Soacha dans deux domaines : l’éducation et l’alimentation. L’idée est de les préparer à l’école élémentaire, d’impulser cette scolarité et de faire en sorte qu’elle ne soit pas retardée. Un petit- déjeuner et un déjeuner sont également servis dans les centres. De cette façon, même si les enfants ne reçoivent ensuite chez eux qu’un peu d’aguapanela ou du café, ils auront déjà fait deux repas sur les trois qu’ils devraient recevoir quotidiennement.

Projet d’aide de AydenCo

Le financement de plusieurs uniformes pour des enfants qui rentreront en CP à la rentrée 2020 (fin janvier)

L’uniforme se compose d’une tenue de classe (pantalon ou jupe plissée, chemise blanche, pull-over, chaussettes blanches et chaussures noires) et d’une tenue de sport (survêtement et baskets), le tout aux couleurs de l’établissement concerné.

 

 

Les bénéficiaires

En tout 240 enfants de 3 à 6 ans du sud de la capitale et de Soacha (Cundinamarca), dans le domaine de l’aide alimentaire et de l’éducation. Ils déjeunent tous sur place dans les différents centres.

 

  • Un peu plus de 120 enfants fréquentent les centres de Juan Rey soit le matin, soit l’après-midi. Une centaine ont entre 5 et 7 ans et sont scolarisés par ailleurs dans les 3 écoles du secteur en grande section de maternelle ou en CP. 22 enfants ont entre 3 et 4 ans, et sont dans la classe du matin de Jenny car ils ne sont pas scolarisés ailleurs.  Le matin, de 7h30 à midi, ils sont accueillis dans une structure de type maternelle (mais où les enfants savent pour la plupart lire en en sortant). L’après-midi, de 13h à 16h, il est proposé de l’aide aux devoirs et des jeux pour ceux qui n’ont personne chez eux pour les accueillir. Maria prépare les petits-déjeuners, 130 déjeuners en deux services (pour les enfants du matin et pour ceux de l’après-midi).
  • Un peu moins de 120 enfants fréquentent les autres centres. A Cazuca, les enfants ont entre 3 et 4 ans et participent à toutes les activités imaginées par Adriana. Ils commencent à apprendre à lire et à écrire les lettres de l’alphabet, à compter, et adorent qu’on leur lise des contes. A El Rocio, juste à côté, Dorelly accueille les 5-6 ans. Plus de la moitié savent lire, certains débutent, d’autres sont confirmés. C’est Gloria qui prépare les repas. A Santa Librada, l’enseignante s’appelle Teresa Riotto, Lucero et la cuisinière Nelly. Il y a 25 enfants de 3 à 6 ans.
 

Ces centres sont gérés par Martha Patricia Trujillo Lopez et Glery Parra.

Martha Patricia Trujillo Lopez a 48 ans, dont 30 passés à travailler pour l’OICN. Elle gère quatre centres, 3 à Cazuca (à Soacha, Cundinamarca, au sud de Ciudad Bolivar) et celui du quartier El Danubio azul, à Santa Librada (sud de Bogotá). Ses centres accueillent en tout 120 enfants.

Glery Parra travaille depuis 26 ans dans deux centres, « La Flora » et « Vivir es Alégria », dans le quartier Juan Rey de Bogotá, avec 120 enfants.