Institución San José, Santiago de Cali

Parrainage de Luis Valencia, étudiant

 

 

 

Luis Valencia

Luis a 24 ans, dont plus de vingt passés dans des foyers de protection de l’enfance. De sa mère, il conserve l’image fugace du jour de l’abandon, de la séparation. Après être passé par plusieurs foyers de protection de l’enfance de l’ICBF de la ville de Cali, il est arrivé à la fondation San José.

Par chance, son directeur, Antonio Valencia, un avocat qui a lui-même grandi dans cette structure dès l’âge de 9 ans, se bat pour que les enfants non adoptés poursuivent des études supérieures. Et également qu’ils puissent rester au sein de son institution, tant qu’ils n’ont pas fini leur cursus, leur évitant ainsi de se retrouver du jour au lendemain démunis, jetés dans le monde extérieur.

Luis terminera en juillet 2021 sa maîtrise en journalisme à l’Université. Brillant étudiant, il a remporté le prix de la meilleure autobiographie au niveau régional… un ordinateur portable qui lui est très utile !

 

Son projet ? Poursuivre ses études en France, comme le fait actuellement Maicol, diplômé d’une maîtrise de psychologie, grâce à l’association JPUR (Jouons pour un rêve), avec laquelle AydenCo a choisi de nouer un partenariat.

Notre mission ? Financer les cours de français de Luis à l’Alliance française jusqu’à la fin de ses études (environ 700 €). Puis trouver les 7000 € pour régler tous les frais liés à son séjour d’un an en France, voyage, passeport, alimentation…

Nous suivrons ensuite régulièrement notre filleul…. Qui sera également le vôtre, car nous avons besoin de vous pour réussir ce projet.

Institution San José de Cali

Cette institution agréée par l’ICBF accueille 120 enfants et adolescents de 7 à 18 ans et plus sous protection de l’état, sous la forme d’un internat dans le quartier Junín à Cali, afin de rétablir leurs droits. L’établissement, non mixte, accueille des garçons vulnérables placés car leurs droits essentiels n’étaient pas respectés. Ils sont placés là par l’ICBF. Une vingtaine de personnes travaillent dans l’institution dans divers métiers (secrétaires, éducatrices, cuisiniers, directeur, comptable, enseignants) et sont rémunérés par l’ICBF.  Il y a également quelques bénévoles, en stage de fin d’études ou des intervenants occasionnels venant proposer une activité particulière à des groupes d’enfants. La structure est laïque.

Les enfants et adolescents de San José apprennent à lire et à écrire dans l’institution ou font une mise à niveau sur place avant de rejoindre l’école publique dans les différents établissements de quartier. Il y a régulièrement des changements entre ceux qui sont adoptés et ceux qui sont déplacés dans une autre institution.